La mission de La Salle a été accomplie à Venice

Le 9 avril 1682 près de Venice, La Salle érige une croix et appelle le nouveau territoire La Louisiane (peinture de J.N. Marchand)

Saviez-vous que c’est à Venice sur le golfe du Mexique que la Louisiane a reçu son nom le 9 avril 1682. Louis XIV, roi de France, avait demandé à Robert Cavelier de La Salle de descendre le grand fleuve jusqu’à son embouchure.

Après être entré dans le Mississippi à Cap Rouge (Alton) en Illinois accompagné de vingt-trois compagnons et dix-huit Amérindiens, La Salle arriva finalement à Venice qui est aujourd’hui la dernière communauté le long du Mississippi accessible en automobile. Elle est le terminus sud de la route 23, appelée le chemin Great River. Cette géographie a valu à Venice le surnom de « La fin du monde ». La Salle y enterra une plaque de cuivre gravée et y érigea une croix revendiquant le territoire pour la France.

Une zone de pêche

Situé à 124 kilomètres au sud de la Nouvelle-Orléans, Venice est un joli hameau où les bateaux de pêche sont plus nombreux que les voitures et les enfants. En 1982 lors de son tricentenaire une plaque fut érigée par l’actuel Etat de Louisiane en souvenir de ce fait français historique à ne pas oublier.

À l’époque de La Salle, les Autochtones croyaient que la région près de l’embouchure du Mississippi était pleine d’esprits maléfiques. Ils voyaient de petites îles se dresser devant eux et d’autres îles se déplacer ou disparaître. Ils voyaient des boules ardentes de gaz des marais sortir de terre. Ils ressentaient aussi la terre tremblante du delta en changement perpétuel.

Bien que la région ait découragé l’établissement de villages amérindiens, les Premières Nations y venaient de loin pour pêcher, comme les touristes des temps modernes le font d’une façon régulière. Selon les récits d’histoire, La Salle et son groupe ont vu très peu d’Amérindiens au-dessous de la Nouvelle-Orléans, mais ils ont certainement vu plusieurs signes de leur présence.